Essentiel et primordial à toute bonne routine de soin de beauté pour le visage, le démaquillage est l’étape incontournable pour qui rêve d’une peau souple et pleine d’éclat.

Routine de soin, choix du produit démaquillant, gestes à adopter, découvrez les faux pas à éviter pour avoir une peau parfaitement démaquillée et rayonnante de vitalité !

Ne pas confondre démaquillage et nettoyage de peau

Il s’agit certainement de l’erreur la plus courante lorsqu’il est question de démaquillage, et bien qu’il existe des produits de beauté 2-en-1 qui permettent à la fois de démaquiller et de nettoyer la peau, il est important d’avoir conscience de la différence.

Comment bien démaquiller et nettoyer son visage

Généralement, les produits démaquillants sont composés d’une base d’huile afin de pouvoir retirer efficacement le maquillage waterproof (notez qu’il est également possible de se démaquiller à l’huile végétale directement). Or si le produit démaquillant dissout le maquillage, celui-ci ne fait ensuite que “l’étaler” sur le visage. L’étape du nettoyage de peau est donc indispensable pour débarrasser la peau des résidus de maquillage et de démaquillant.

Le démaquillage, obligatoire même sans maquillage ?

Toute la journée, la peau fait office de barrière avec l’extérieur : pollution, micro particules, poussières, crème hydratante ou crème solaire…

Le soir venu, il est donc indispensable de retirer ce mélange de produits cosmétiques et d’impuretés à l’aide d’un produit démaquillant avant de passer par la case nettoyage de peau sous peine de voir la peau de notre visage se ternir, s’abîmer ou bourgeonner avec un peu trop d’entrain.

Bien qu’il s’agisse d’une évidence pour celles et ceux qui se maquillent, ces deux étapes sont également recommandées pour les personnes ne portant pas de maquillage. En effet, sachez qu’un produit nettoyant seul peut ne pas suffire à dissoudre et à retirer correctement les cires et le maquillage waterproof ou les produits gras comme les écrans solaires ou certaines crèmes hydratantes.

L’alliance des deux produits reste donc un valeur sûre pour faire peau neuve.

“Oublier” de se démaquiller le matin (ou pire, le soir)

Inutile de vous rappeler l’importance de bien se démaquiller avant de dormir, mais un petit rappel ne fait jamais de mal.

Le démaquillage du soir : l’indispensable pour avoir une belle peau

Durant la nuit, le processus de renouvellement cellulaire atteint son pic d’activité. À titre d’exemple, à 1h du matin, les cellules de l’épiderme et du derme se multiplient 3 fois plus qu’à 13h, d’où l’importance de se coucher tôt et de se démaquiller avant de dormir ! Durant la nuit, si votre peau est recouverte de maquillage, de résidus de pollution, de sébum et d’impuretés, il y a de fortes chances que cela agisse comme un masque de nuit effet “bombe à retardement”.

L’effet occlusif du maquillage va favoriser l’apparition de boutons, points noirs et autres imperfections, et les pores encombrés vont avoir tendance à se dilater et donc à être plus visibles, voire à s’enflammer. Résultat, rougeurs, irritations, plaques, une peau sèche (car ce masque composé de résidus de maquillage et d’impuretés peut “absorber” une partie de l’hydratation naturelle de la peau) et un teint terne.

Ne parlons même pas du contour des yeux et des cils qui, lorsqu’ils ne sont pas démaquillés, ne peuvent bénéficier de l’hydratation naturelle du sébum produit par le visage et finissent par repousser fins et fragiles, sans oublier les risques d’infections si des résidus de mascaras venaient à se loger sous la paupière.

Et le démaquillage du matin?

Si le démaquillage du soir est souvent bien ancré dans les routines beauté, celui du matin est cependant trop souvent négligé. Pourtant, après une longue nuit de sommeil, votre organisme tout comme la peau de votre visage se réveille complètement déshydratée.

Tout comme il ne vous viendrait pas à l’idée d’appliquer une crème de nuit directement sur un visage encore maquillé, la crème de jour ne peut venir en renfort pour hydrater le visage qu’après un bon démaquillage et nettoyage de peau.

Si ces deux étapes vous semblent longues et rébarbatives, à vous de trouver un soin démaquillant 2-en-1 en lotion ou à rincer à l’eau, afin de démaquiller, nettoyer et réveiller votre visage en douceur en un seul geste avant d’appliquer votre soin protecteur et hydratant.

Ne pas choisir le produit adapté à sa peau

Huile démaquillante, gel nettoyant, lotion ou lait, il existe un grand nombre de produits nettoyants et démaquillants (voir les deux). Selon la nature de sa peau, sèche, normale, mixte ou grasse, certains produits seront plus recommandés que d’autres et il est important d’en avoir conscience pour éviter d’empirer un éventuel problème de peau.

Pour les peaux grasses

Pour démaquiller une peau grasse, la douceur est de mise.

Ce type de peau, caractérisé par une sécrétion excessive de sébum, ne doit pas nécessairement bannir les textures jugées trop grasses ou riches (comme les huiles démaquillantes ou les laits) lors du choix de soins du visage, car certaines peaux grasses le sont ou le deviennent à cause d’un problème de déshydratation ou suite à l’utilisation de produits démaquillants irritants.

Il convient donc d’adopter un lait démaquillant, une eau micellaire, ou un démaquillant en gel ou mousse qui se rince à l’eau en complément en faisant attention aux produits démaquillants purifiants qui ont parfois tendance à décaper l’épiderme.

Si le produit est trop agressif, la peau risque de sécréter davantage de sébum pour se protéger, et le démaquillage et le nettoyage de peau vont alors créer un terrain propice à l’apparition de nouvelles imperfections.

Pour les peaux sèches

Les peaux sèches doivent à tout prix éviter les produits démaquillants moussants qui risquent d’amplifier la sensation de tiraillement et de sécheresse.

Les tensioactifs contenus dans les gels et les démaquillants moussants, à l’exception de certains soins démaquillants bio, ont tendance à affaiblir le film hydrolipidique de la peau (l’émulsion d’eau et de graisse naturellement sécrétée par la peau pour se protéger des agressions extérieures).

Pour éviter de dessécher la peau et que celle-ci tiraille ou s’irrite plus facilement, deux options s’offrent à votre visage. Opter pour un soin ultra nourrissant et hydratant directement après l’étape du démaquillage et du nettoyage de peau ou choisir un soin démaquillant sous forme de lait doux ou de crème qui permet de démaquiller la peau sans l’agresser et sans détruire la barrière hydrolipidique qui protège l’épiderme.

Pour les peaux sensibles

Les peaux sensibles ont tout intérêt à éviter les démaquillants à base de savon et à se tourner vers des produits démaquillants sans rinçage. En effet, le calcaire contenu dans l’eau a souvent tendance à assécher l’épiderme et à empirer les problèmes de rougeurs et les sensations de tiraillements bien connus des peaux hyper réactives et sensibles.

Un lait démaquillant ou un soin enrichi en actifs apaisants à émulsionner du bout des doigts (sans coton) sera l’idéal pour démaquiller une peau sensible sans risquer de l’agresser. Une autre option consiste à choisir une huile végétale démaquillante spéciale pour les peaux sensibles (calendula, amande douce, noisette) et à conclure le démaquillage par une brumisation d’eau thermale.

Pour les peaux mixtes

Le choix d’un soin du visage est toujours plus délicat lorsqu’il est question d’une peau mixte, qui rappelons-le est caractérisée par un excès de sébum sur la zone T (front, nez et menton) et une peau sèche sur le reste du visage.

L’idéal sera donc de trouver un produit démaquillant qui permette de retirer efficacement l’excès de sébum sans altérer l’hydratation de la peau.

Un lait démaquillant non-gras ou un gel démaquillant enrichi en actif hydratant (aloe vera ou extrait de mauve par exemple) sera l’idéal afin de démaquiller la peau en douceur et désobstruer les pores sans agresser les zones du visage les plus sensibles.

Un produit démaquillant spécial yeux est-il nécessaire?

Tout dépend du type de maquillage que vous utilisez. Certains mascaras, eyeliner et autres contours des yeux peuvent se retirer “simplement à l’eau” (qui ne s’est jamais retrouvé avec des yeux de pandas après un fou rire ?) tandis que certains produits cosmétiques demanderont des produits démaquillants plus coriaces capables de dissoudre le maquillage waterproof, comme c’est notamment le cas des huiles démaquillantes et des eaux démaquillantes biphasées.

À vous de choisir le produit démaquillant qui s’adapte au type de maquillage que vous utilisez sur vos yeux !

Et si je ne me maquille pas ?

Si votre produit démaquillant n’a pour but que de retirer l’excès de sébum accumulé, mélangé aux cellules mortes et aux particules fines dues à la pollution, nul besoin d’avoir recours à une huile démaquillante ou à un produit biphasé réservé au maquillage waterproof.

La simple utilisation d’une eau micellaire ou d’un lait démaquillant doux suffira à laisser la peau nette et à retirer les résidus accumulés au cours de la journée ou de la nuit.

Oublier de se laver la main avant de se démaquiller

Les mains sont une source de contamination bactérienne facile. En contact avec de nombreuses surfaces, la peau des mains accumule germes, bactéries et autres poussières tout au long de la journée et lors du démaquillage, nombreux sont celles et ceux qui oublient tout simplement de se laver les mains.

Tout comme il ne nous viendrait pas à l’idée de faire la vaisselle dans un évier sale, on veille à bien nettoyer son outil de travail avant de commencer l’étape du démaquillage !

Négliger certaines parties du visage

Cou, lèvres et contours des yeux sont exposés aux agressions extérieures et subissent le vieillissement cutané au même titre que la peau du visage à proprement parlé. S’il est souvent conseillé d’accorder une attention particulière à l’hydratation de ces parties du visage, plus fragiles, le démaquillage et le nettoyage ne doivent pas être en reste !

En effet, la peau du cou, des lèvres et du contour des yeux est bien plus fine que la peau du reste du visage, et avec le temps ces zones ont tendance à marquer plus rapidement. Pour limiter l’apparition des rides prématurées, il n’existe pas 36 solutions : il faut s’hydrater, bien dormir et réaliser quotidiennement une routine de soin du visage complète avec des produits de beauté adaptés à la nature de sa peau et à la zone du visage dont il est question.

Se démaquiller dans le désordre

Comme dans toutes les routines, il y a un ordre bien précis à respecter et le démaquillage n’échappe pas à la règle !

Si vous vous maquillez le visage, commencez toujours par démaquiller la zone qui demandera le plus de ‘travail” :

  • les yeux : les mascaras waterproof et les Kohl ou autres crayons pour les yeux requièrent généralement des produits démaquillants adaptés pour être entièrement retirés.
  • les lèvres : rouge à lèvres semi-permanent, encre ou teinture à lèvres, certains produits cosmétiques demanderont également l’utilisation d’un produit démaquillant spécial pour être retirés correctement.
  •  le teint : que la peau de votre visage soit simplement recouverte d’un soin protecteur ou de fond de teint, il s’agit normalement de la partie la plus facile à démaquiller.

Se démaquiller avec (un peu) trop d’énergie

À vouloir trop bien faire, on fini la plupart du temps pas mal faire. Que vous ayez la peau grasse, la peau mixte, la peau sèche ou la peau sensible, un démaquillage trop énergique au quotidien va finir par sensibiliser la peau, voire l’abîmer (brûlure, micro griffure, irritation).

Selon la nature de votre peau, vous pourriez avoir la mauvaise surprise de découvrir comment une peau agressée se rebelle et peut vite vous le faire payer (inflammation, plaques, cicatrices).

On ne démaquille pas sa peau avec un coton comme l’on poncerait un mur, bien au contraire !

Lors du démaquillage, quel que soit le produit utilisé (lait, lotion, mousse, gel démaquillant), celui-ci va dissoudre progressivement les traces de maquillage. Si vous avez affaire à un maquillage un peu trop coriace, rien ne sert de frotter désespérément. Procédez à un premier passage, puis renouveler l’opération en rajoutant un peu de produit.

Selon le maquillage utilisé, vous pouvez également avoir recours à deux produits successifs, un premier produit démaquillant de type lait ou huile démaquillante pour retirer la plus grande partie du maquillage puis un gel ou une mousse démaquillante qui se rince à l’eau pour éliminer les derniers résidus.

Quoi qu’il en soit, rappelez-vous que votre peau est vivante et fragile (et que vous n’en avez qu’une), alors évitez de la traiter comme un simple revêtement de façade !

Maintenant que vous avez toutes les informations nécessaires entre vos mains pour prendre soin de votre visage lors du démaquillage, il ne vous reste plus qu’à partir à la chasse du démaquillant idéal !

back to top