Démaquillant visage : lequel choisir pour un démaquillage efficace et en douceur ?

C’est maintenant une évidence pour tous le monde : se démaquiller est la première étape, si ce n’est la plus importante, pour prendre soin de la peau de son visage au quotidien.

Lait, lotion, eau micellaire, huile, crème, démaquillant spécial yeux, démaquillant bio, l’offre de démaquillants visage a explosé ces dernières années, et aujourd’hui il y en a littéralement pour tous les goûts et de toutes les couleurs.

Comment choisir son soin démaquillant visage ?

Qu’il s’agisse d’un produit démaquillant, d’un nettoyant visage, d’une lotion ou d’une crème hydratante, on conseille généralement de choisir ses soins du visage en fonction de son type de peau.

Bien que ce conseil paraisse évident, dans le cas d’un démaquillant visage il ne faut pas oublier le rôle de départ de ce type de produit, celui de retirer le maquillage de la peau. Le choix du démaquillant visage doit donc se faire à la fois au regard des besoins de votre peau, mais en prenant également en compte le type de maquillage à retirer.

L’eau micellaire : un démaquillant visage à adopter ou à éviter ?

Aussi connue sous le nom d’eau démaquillante l’eau micellaire a largement fait débat ces dernières années. Ce soin démaquillant et nettoyant s’est popularisé dans les backstages des défilés de mode, car sa facilité d’utilisation permettait les retouches rapides de maquillage entre deux passages.

Cependant, le problème se pose lorsque l’eau micellaire prend place dans une routine de soin du visage bi quotidienne.

Les micelles (les tensioactifs organisés en microsphères) contenues dans l’eau micellaire et qui font toute l’efficacité de ce démaquillant visage, peuvent être problématiques lorsqu’ils restent à la surface de la peau trop longtemps. Bien qu’elles soient redoutables pour capter et retirer le maquillage léger et les impuretés présentes à la surface du visage, les particules d’eau micellaire qui vont rester sur la peau elles, risquent d’entraîner irritation et inflammation, voire de fragiliser la peau du visage sur le long terme.

Même si l’eau micellaire est vendue comme un démaquillant visage sans rinçage, son utilisation (ponctuelle) doit obligatoirement être suivie par l’utilisation d’un produit nettoyant qui débarrassera l’épiderme des derniers résidus de tensioactifs et laissera la peau nette avant l’application des soins hydratants visage !

Cependant, oubliez tout de suite ce produit démaquillant si vous portez du mascara waterproof, du fond de teint ou une crème de jour un peu grasse, l’eau micellaire ne vous sera d’aucune utilité !

Un gel démaquillant ou une mousse nettoyante : pour un démaquillage à l’eau

Comme la plupart des produits cosmétiques, on retrouve le gel ou la mousse démaquillante sous différentes appellations : gel nettoyant, mousse purifiante, gel surgras… Difficile alors de savoir en quoi consiste réellement ce type de soins démaquillants ou nettoyants visage.

S’il est bien plus simple de se fier aux conseils d’utilisation proposés par les marques, sachez tout de même que la plupart du temps une mousse ou un gel nettoyant ne permet qu’un démaquillage partiel de la peau du visage, et d’autant plus si vous utilisez du mascara ou du rouge à lèvres waterproof.

Cependant, si vous utilisez un lait ou une huile démaquillante (bien plus efficaces pour retirer le maquillage), un gel ou une mousse nettoyante conviendra à merveille si vous souhaitez conclure votre routine de nettoyage de peau par l’utilisation d’un produit nettoyant à rincer à l’eau.

Autrefois majoritairement conseillés aux peaux grasses et mixtes, il existe aujourd’hui différentes gammes de produits démaquillants et nettoyants de type gel, adaptés à toutes les peaux. Gardez cependant à l’esprit que les produits démaquillants à rincer à l’eau, surtout si celle-ci est calcaire, peuvent irriter et assécher la peau du visage. Si l’utilisation d’un gel démaquillant, est pour vous un indispensable, n’hésitez pas à alterner son utilisation à celle d’un démaquillant doux (de type lait ou huile) et d’un nettoyant sans rinçage (comme une lotion tonique).

Et si possible, gardez votre gel démaquillant pour votre routine du soir, car votre peau a bien plus besoin d’un démaquillage et d’un nettoyage en profondeur le soir que le matin.

Le lait démaquillant : de la douceur avant tout

Une texture riche et crémeuse, des ingrédients gras qui dissolvent et permettent de retirer le maquillage en douceur, un pH doux qui n’agresse pas la peau (5.5 en moyenne et donc proche de celui de la peau du visage qui est légèrement acide), les avis sont unanimes en ce qui concerne l’efficacité du lait démaquillant pour les peaux sèches et qui ont tendance à tirailler lors d’un démaquillage à l’eau. Mais bien qu’il existe des laits démaquillants adaptés aux peaux grasses, leur utilisation peut cependant ne pas convenir à tous les types de peaux.

Malgré la sensation d’une peau hydratée et nourrie après utilisation, un lait démaquillant, comme la plupart des produits démaquillants, doit obligatoirement être retiré de la peau du visage. La plupart du temps, on conseille de combiner ce produit à l’utilisation d’une lotion tonique ou d’une lotion nettoyante visage qui permet d’éliminer les derniers résidus de démaquillant, et prépare la peau à recevoir les soins hydratants.

D’une grande efficacité sur le maquillage léger, le lait peut cependant ne pas suffire à retirer les produits cosmétiques waterproof et doit donc parfois être remplacé par une lotion biphasée ou une huile démaquillante, redoutables contre le maquillage longue tenue.

La lotion biphasée pour les yeux : en renfort contre le maquillage résistant

Si vous avez l’habitude de vous maquiller les yeux ou les lèvres, et que le lait démaquillant s’avère trop peu efficace pour retirer votre mascara waterproof, il peut être utile de combiner son utilisation à celle d’une lotion biphasée. Comme son nom l’indique, elle est composée de deux phases non miscibles : la phase huileuse de la lotion permet d’émulsionner le maquillage gras, tandis que la phase aqueuse limite l’effet gras laissé sur la peau après le démaquillage.

Si la lotion démaquillante biphasée contient de l’eau florale de rose ou de bleuet, elle sera d’autant plus adaptée aux yeux et aux peaux sensibles et permettra d’apaiser les peaux les plus réactives.

L’huile démaquillante : imbattable contre le waterproof

Souvent déconseillées aux peaux grasses à cause de sa texture riche et huileuse, l’huile démaquillante fait pourtant partie des démaquillants visage les plus efficaces pour retirer tout type de maquillage et de soins cosmétiques gras (crème hydratante riche, fond de teint gras ou protecteur solaire).

Huile sèche, sous forme de beurre ou de baume à émulsionner à l’eau, ou à retirer à l’aide d’un produit nettoyant sans rinçage, à vous de choisir le mode d’utilisation qui vous séduit le plus et qui convient le plus à votre type de peau.

Idéales pour les peaux sèches, matures ou qui ont tendance à tirailler, les huiles démaquillantes sont également une bonne option pour celles et ceux qui recherchent un soin démaquillant à utiliser du bout des doigts et sans avoir nécessairement besoin d’utiliser un coton démaquillant. En outre, une huile démaquille aussi bien le visage que les yeux et permet donc d’éviter de multiplier les soins démaquillants lors d’une routine beauté.

Comme tout soin démaquillant, elle permet d’émulsionner maquillage et impureté pour les décoller de la peau et son utilisation devra obligatoirement être poursuivie par l’application d’une lotion nettoyante visage ou l’utilisation d’un produit nettoyant à rincer à l’eau pour retirer les derniers résidus de démaquillant et de maquillage.

Quid des lingettes démaquillantes visage ?

Bien qu’elles soient très utiles en voyage ou en déplacement, les lingettes restent un type de démaquillant problématique. Outre le fait que les lingettes jetables sont un fléau pour l’environnement et relativement chères (si l’on compare le prix du nombre de lingettes par paquet au prix d’un soin démaquillant en flacon), peu nombreuses sont les marques bio qui se sont risquées à jouer le jeu des lingettes démaquillantes.

Résultat, la plupart des produits démaquillants vendus sous forme de lingettes possèdent une composition complexe et dont certains ingrédients sont souvent peu compatibles avec la peau de votre visage.

La plupart des professionnels de la peau déconseillent également leur usage au quotidien, car au-delà du coût écologique et des ingrédients potentiellement néfastes pour la peau du visage, les lingettes démaquillantes sont souvent trop peu imbibées de produit et obligent alors à frotter énergiquement le visage pour bien le démaquiller, chose qui est totalement contre-indiquée surtout chez les peaux sèches et sensibles.

Faut-il choisir un démaquillant visage bio ?

Nombreuses sont les personnes qui se soucient des substances chimiques qui termineront sur leur visage ou dans leur organisme. Et pour chaque soin démaquillant ou nettoyant visage, il existe forcément un soin alternatif bio, ou majoritairement composé d’ingrédients d’origine végétale ou issus de l’agriculture biologique.

Qu’il s’agisse d’un démaquillant visage à rincer ou d’un soin nettoyant de type eau tonique qui restera sur votre peau, oubliez les produits premier prix et tournez-vous en priorité vers des marques bio ou de phytocosmétique. Même si elles proposent des soins du visage à un prix légèrement plus élevé que le prix des soins cosmétiques traditionnels, ces soins s’avèrent toutefois être un bon investissement si vous voulez prendre soin de la peau de votre visage et de votre santé.

Que vous décidiez d’opter pour un démaquillant visage bio, ou non, privilégiez malgré tout les soins exempts de parabens, de colorant, de parfum de synthèse et de phénoxyéthanol. Ces composés chimiques, trop souvent présents dans les formules de soins du visage conventionnels sont néfastes, autant pour la peau de votre visage que pour votre corps.

Comment bien démaquiller et nettoyer son visage ?

Vous vous êtes certainement déjà rendu(e) compte qu’il existe presque autant de produits démaquillants que de type de peau et de maquillage. Chacun s’utilise à sa manière, et une fois votre démaquillant visage idéal trouvé, il vous faut s’avoir comment l’utiliser pour vous assurer un démaquillage impeccable et sans bavure.

Si j’utilise un démaquillant visage à rincer à l’eau

Il est ici question de gel et de mousse, démaquillante ou nettoyante selon l’appellation choisie par le fabricant.

Si vous portez du maquillage résistant, le gel démaquillant va donc surtout jouer le rôle de nettoyant visage. À vous de choisir le soin démaquillant qui sera le plus efficace pour retirer votre maquillage (il peut s’agir d’une huile démaquillante ou d’une lotion biphasée).

Une fois votre peau parfaitement démaquillée, humidifier légèrement votre visage. Prélevez un peu de produit au creux de vos mains et faites-le mousser avant de l’appliquer sur votre visage. Procédez ensuite à un léger massage en insistant en douceur sur les zones les plus maquillées. Rincez ensuite votre visage à l’eau froide pour réveiller votre visage le matin, ou à l’eau tiède pour détendre les tissus cutanés le soir.

Procédez ensuite à votre routine d’hydratation habituelle à l’aide d’un sérum, d’une crème hydratante, de jour ou de nuit, d’une crème spécial contour des yeux, et finalisez l’opération par l’application d’un protecteur solaire si vous avez l’intention de sortir.

Si j’utilise une eau démaquillante

Si l’eau démaquillante est idéale pour retirer le maquillage léger, pour démaquiller une peau nue afin d’en retirer les impuretés accumulées tout au long de la journée, ou pour retirer le sébum et les peaux mortes produites par la peau durant la nuit, il est conseillé de ne pas oublier l’étape du rinçage (même s’il s’agit d’une eau démaquillante sans rinçage).

Pour un démaquillage en douceur et sans risquer d’irriter la peau, on conseille de combiner l’utilisation d’une eau démaquillante à celle d’une lotion tonique ou d’un hydrolat afin de retirer les tensioactifs encore présents sur le visage.

Comme après l’utilisation d’un gel nettoyant, il vous faudra poursuivre votre nettoyage de peau par l’application de vos soins hydratants habituels et d’un protecteur solaire pour protéger votre peau des effets néfastes du soleil.

Si j’utilise un lait ou une huile démaquillante

Enfin, si vous avez opté pour l’option lait ou huile démaquillante, qu’il s’agisse d’un produit à émulsionner à l’eau ou à retirer à l’aide d’une lotion, peaufinez votre démaquillage à l’aide d’une lotion tonique visage pour éliminer les derniers résidus gras de produit démaquillant.

Quel que soit votre type de peau, tournez-vous vers une lotion tonique enrichie en eau florale bio (rose, camomille, hamamélis) et choisissez là en fonction des bienfaits qu’elle peut apporter à votre peau.

Pour les peaux sèches, sensibles ou matures, une essence visage (une lotion à la texture légèrement gélifiée) contenant des actifs hydratants ou anti-âge sera tout indiquée et vous permettra de pré-hydrater votre peau avant l’application des soins du visage.

Enfin, si la lotion tonique contient des acides de fruits, votre peau bénéficiera en plus d’une légère exfoliation, mais vous devrez toutefois faire attention sur certaines zones du visage et éviter le contour des yeux et des lèvres.

Comme dans toute bonne routine de soin, il ne vous restera plus qu’à procéder à l’hydratation au moyen de votre soin hydratant habituel, sans oublier l’indispensable crème solaire pour prévenir votre peau du vieillissement prématuré.

Et rappelez-vous lors du choix de votre soin démaquillant visage que votre peau est un organisme vivant qui évolue en permanence. Et si un produit adapté à votre type de peau et à votre maquillage sera (presque) toujours votre meilleur allié, observer les réactions de sa peau, rester à l’écoute de ses besoins, et ajuster ou adapter les soins visage à la période ou à la saison reste la base pour prendre soin de la peau de son visage au quotidien.

back to top