Eau démaquillante : avantages et inconvénients

Encensée lors des défilés de mode grâce à sa facilité d’utilisation, l’eau démaquillante fait pourtant débat et les avis divergent quant à sa réelle utilité. Jugée inefficace, irritante, voire dangereuse pour la peau du visage, l’eau micellaire reste un mystère cosmétique pour un grand nombre de personnes.

Entre pur produit marketing ou soin à l’efficacité prouvée, jugez par vous-même de utilité d’une eau micellaire pour prendre soin de votre peau au quotidien.

Qu’est-ce qu’une eau démaquillante ?

Qu’on les retrouve sous le nom d’eau micellaire, d’eau nettoyante ou de lotion tonique, les eaux cosmétiques ont fait leur grand retour dans les rayons sous des appellations plus séduisantes les unes que les autres.

Ne pas confondre eau micellaire et lotion tonique

Bien que leurs textures aqueuses, leurs noms et leurs packagings prêtent souvent à confusion, ces soins “démaquillants” pour le visage n’ont pourtant rien à voir.

L’eau micellaire est le seul de ces deux soins pour la peau qui peut être considéré comme un produit démaquillant. La lotion tonique quant à elle, revêt davantage le rôle… De tonique. Une eau dynamisante et humectante qui s’applique avant un soin ou une crème hydratante.

Comment fonctionne une eau micellaire ?

Tout comme le soin démaquillant biphasé, l’eau micellaire est composée d’un savant mélange d’eau déminéralisée, qui compose la grande majorité du produit, et de tensioactifs, des agents lavants et de surface organisés en micelles.

Ces tensioactifs possèdent deux pôles :

  • une partie hydrophile qui aime l’eau et est soluble dans l’eau.
  • une partie lipophile, non miscible dans l’eau et qui aime le gras.

Au contact de l’eau, les tensioactifs s’organisent sous forme d’agrégats sphériques (la partie hydrophile forme une barrière entre l’eau et la partie lipophile) que l’on nomme micelles.

Lors du démaquillage, les micelles vont entrer en contact avec la peau du visage et la partie lipophile va attirer et accrocher les résidus gras présents à la surface de la peau (maquillage léger, crème hydratante, impuretés, pollen) qui seront ensuite évacués de la surface de la peau par l’action mécanique du coton ou suite à un rinçage à l’eau.

Bien que l’on considère qu’une eau micellaire nettoie et démaquille en douceur la peau du visage, son efficacité reste cependant à relativiser.

Eau micellaire : quelle utilité ?

Si l’eau micellaire est efficace pour nettoyer les impuretés et le maquillage léger, elle est en revanche totalement inefficace pour nettoyer la peau en profondeur ou pour retirer le maquillage waterproof (ou le maquillage gras dit “longue durée”). Cerise sur le gâteau, elle peut s’avérer irritante si elle est utilisée pour démaquiller le contour des yeux.

Les avis sont donc mitigés quant à l’utilisation d’une eau micellaire dans une routine de soin du visage, car si celle-ci ne peut être utilisée pour le démaquillage des yeux, elle oblige à l’achat d’un produit démaquillant supplémentaire pour le contour des yeux et le démaquillage des cils.

Eau micellaire : comment l’utiliser ?

L’eau micellaire, au même titre qu’une lotion tonique ou qu’un lait démaquillant, s’applique à l’aide d’un coton démaquillant. Il suffit généralement de prélever un peu de produit et de le passer sur la peau du visage en évitant le contour des yeux et des lèvres.

La particularité d’une eau micellaire est qu’il s’agit d’un soin dit sans rinçage. Cependant, son action exclusivement nettoyante et démaquillante et les tensioactifs généralement contenus dans ce type de soins démaquillants font d’elle un soin potentiellement irritant s’il reste sur la peau.

Pour éviter tout désagrément si vous faites le choix d’une eau micellaire, il est conseillé de terminer le démaquillage et le nettoyage de peau par un rinçage à l’eau claire ou par une brumisation d’eau thermale ou d’eau florale bio (l’eau de rose et l’eau de camomille bio sont des valeurs sûres) pour éviter que les tensioactifs ne restent sur la peau du visage.

Eau micellaire : pour toutes les peaux ?

L’eau micellaire s’est fait une place de choix dans le monde des cosmétiques et a gagné en popularité dans les backstages des défilés de mode pour sa facilité d’utilisation (ce produit nettoyant était à la base utilisé pour les retouches rapides du maquillage des mannequins entre leurs différents passages). Cependant, les avis sont partagés quant à l’utilisation de ce type de produit nettoyant sur tous les types de peaux.

Les peaux sèches ou sensibles

Si vous optez pour une eau micellaire en pensant avoir trouvé le produit nettoyant et démaquillant parfait qui vous évitera de passer par la case “rinçage à l’eau calcaire” vous faites fausse route.

Une peau sèche, sensible ou réactive sera immédiatement fragilisée par l’utilisation quotidienne d’une eau micellaire. Comme ce produit a été conçu pour ne pas être rincé, la plupart des utilisateurs gardent sur leur épiderme des tensioactifs irritants qui, sur le court comme le long terme, abîment le film hydrolipidique et assécher la peau du visage.

Car même si vous optez pour une eau micellaire “hydratante”, les fameux actifs hydratants ne sont en réalité présents dans la formule que pour masquer les effets indésirables de l’eau micellaire. Un conseil, passez votre chemin !

Les peaux grasses ou mixtes

Si vous avez la peau grasse ou mixte (une peau à tendance grasse sur la zone T, et sèche sur le reste du visage), l’eau micellaire risque d’empirer vos problèmes de peau en asséchant votre épiderme et en  l’incitant à produire plus de sébum pour se protéger. Résultat, du sébum (toujours) produit en excès et des nouvelles imperfections qui font leur apparition.

Dans un cas comme dans l’autre, préférez l’utilisation d’une huile végétale ou d’un produit nettoyant de type lait démaquillant, qui nettoie et démaquille votre peau avec de “bons gras” et élimine toutes les impuretés sans agresser l’épiderme.

Eau micellaire: un soin pour le visage qui fait débat

Les avis restent mitigés quant à l’utilisation récurrente d’une eau micellaire dans une routine, de soin du visage.

L’eau micellaire est elle agressive pour la peau du visage ?

La polémique autour de l’eau micellaire concerne avant tout le choix des tensioactifs. La plupart du temps, fabricants cosmétiques et fabricants de produits d’entretien et de détergents utilisent le même type de tensioactifs éthoxylés dans leurs produits (dans de plus faibles proportions lorsqu’il est question de soins du visage bien évidemment).

C’est ainsi que l’on retrouve PEG, d’EDTA, agents sulfatés (SLES et SLS), parfum, alcool, et autres composants détergents dans un soin démaquillant et nettoyant qui se veut sans rinçage.

Une utilisation répétée tend alors à fragiliser la barrière cutanée et entraîne dessèchement et tiraillement de la peau du visage, et d’autant plus chez les peaux déjà sèches ou sensibles. La peau déshydratée à aussi tendance à marquer plus rapidement et l’eau micellaire peut donc accélérer le vieillissement de la peau et favoriser l’apparition des rides et des ridules.

Une eau micellaire bio fait-elle la différence ?

Non pas que l’appellation bio soit la solution à tous les problèmes de peaux, mais elle garantit au moins un contrôle strict de la qualité des ingrédients entrant dans la composition des soins bio.

Dans les soins pour la peau bio, et plus particulièrement l’eau micellaire, les tensioactifs irritants et détergents sont tout simplement interdits. Ils sont remplacés par des agents nettoyants à base de sucre ou d’alcool gras de coco (comme le coco glucoside), moins agressifs et plus doux pour la peau du visage.

Attention toutefois à ne pas se laisser séduire par une simple mention bio affichée sur un flacon. Lisez bien l’étiquette, car les produits bio ne vous offrent pas toujours la garantie d’un produit nettoyant à la formule parfaite, qu’il s’agisse d’une eau micellaire ou de n’importe quel soin du visage.

Évitez tant que possible les Ammonium Lauryl Sulfate, Cocamidopropyl Betaine ou les Sodium Coco Sulfate, des tensioactifs jugés “moins pires”, mais qui n’en sont pas moins irritants pour la peau du visage et du corps, et les conservateurs pétrochimiques comme le Sodium Benzoate et les phtalates de parfum parfois employés, même dans les soins pour la peau bio.

Certes, les soins bio possèdent de nombreux avantages, mais restez tout de même vigilant lors du choix de vos soins pour le visage.

Eau micellaire : passez votre chemin !

Si vous êtes en faveur d’une routine de beauté minimalisme ou souhaitez éviter d’accumuler un stock de produits de beauté à usage unique ou trop spécifique, passez votre chemin.

Entre un soin démaquillant pour le visage, un démaquillant spécial pour les yeux, un produit nettoyant, une eau tonique, un sérum, une crème ou un soin hydratant, la liste est déjà bien assez longue pour venir en plus rajouter une eau micellaire et l’utilité limitée.

Préférez la complémentarité d’un lait démaquillant, idéal pour tous les types de peaux et d’une lotion tonique qui permet de dynamiser la peau ou d’un gel démaquillant nettoyant qui viendra débarrasser le visage des derniers résidus de maquillage et de soin démaquillant.

Enfin, pour parfaire votre routine de soin, n’oubliez pas la crème hydratante visage, indispensable pour renforcer le film naturel protecteur de la peau et la crème hydratante spécial contours des yeux pour hydrater cette zone fragile aux besoins spécifiques à l’aide de soins adaptés !

back to top